École nationale d'administration
Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Lettre d'information n°7, avril 2019

Le mot du Président

-

26/04/2019

Chère camarade, cher camarade,

Lors de la conférence de presse d’hier, le Président de la République a estimé qu’il fallait supprimer l’ENA afin de pouvoir en refonder le recrutement, en revoir les formations dispensées et repenser la gestion de carrière des hauts fonctionnaires. Le Président de la République a notamment précisé qu’il convenait de mettre fin aux Grands Corps et que la haute administration devait mieux refléter la diversité sociologique de notre pays dans le souci d’exigence méritocratique qui a présidé à la création de l’ENA. Ces perspectives rejoignent les évolutions inscrites dans le projet plus global de transformation de la fonction publique dont la haute administration ne saurait rester à l’écart. Dans ce cadre, le conseiller d’Etat Frédéric Thiriez est chargé d’une mission au terme de laquelle il devrait présenter au chef de l’Etat les propositions qui mettront en œuvre ces orientations.

Comme vous l’avez constaté, l’AAEENA s’est mobilisée dans la période récente pour dénoncer la vision souvent caricaturale de l’Ecole donnée dans les médias. Nous avons rappelé que l’ENA ne saurait être le bouc émissaire de la crise politique et sociale que traverse notre pays ni supporter à elle seule tout le poids des inégalités scolaires. Nous avons fait valoir que les hauts fonctionnaires sont avant tout des femmes et des hommes de terrain et non pas une technostructure coupée des réalités. À ce titre, je remercie les nombreux camarades français et étrangers qui ont pris le temps de nous adresser le témoignage éloquent de leur vécu. Enfin il nous a semblé essentiel de rappeler qu’annoncer purement et simplement la suppression de l’ENA reviendrait à céder à la démagogie populiste ambiante.

Il s’agit donc désormais de prendre toute notre part dans le vaste chantier de refondation annoncé, sans esprit corporatiste, mais avec la volonté de fortifier les règles fondatrices d’une République au service de tous les citoyens. C’est le sens de l’engagement des hauts fonctionnaires qui œuvrent au quotidien en faveur de l’intérêt public.

S’il est encore trop tôt pour dessiner précisément les contours de la future école de la haute fonction publique, sachez que l’AAEENA s’est déjà rapprochée des associations des anciens élèves des deux autres versants de la fonction publique pour réfléchir de manière décloisonnée aux axes prioritaires de la transformation à venir. De même l’AAEENA devrait formuler des propositions dans le cadre du projet de loi portant transformation de la fonction publique, dans le souci de rappeler les règles éthiques indispensables à mettre en œuvre, si l’on veut réconcilier durablement les Français avec leurs élites.

L’ENA a pris une part éminente dans le redressement global de la France depuis 1945. Elle a été le produit d’hommes politiques visionnaires animés par l’amour de la France et de la République qui a su en incarner le destin. A un moment où certains pourraient s’empresser de tourner aventureusement une page fondatrice de notre histoire, ma pensée va à toutes celles et tous ceux qui depuis 75 ans, grâce à l’ENA, ont fait la grandeur de notre élite dirigeante, qu’ils fussent issus des maquis de la Résistance, enfants des classes laborieuses que seul le talent départagea, jeunes gens des classes moyennes portées par les Trente Glorieuses, femmes et hommes mus par une même passion : servir le pays, chacune et chacun à son poste, quel qu’il fût.


En conclusion, j’aurai également une pensée pour le directeur de l’ENA, Patrick Gérard, son équipe et l’ensemble des personnels de l’Ecole qui depuis bientôt deux ans se sont efforcés de transformer l’ENA. Je les remercie d’avoir associé l’AAENA à leurs travaux. Je n’ai pas le sentiment que leur projet s’apparentât à du « rafistolage » et je suis certain que les pistes d’ores et déjà explorées revivront dans le cadre de la refondation promise.


Très cordialement,


Daniel Keller
Président de l'AAEENA


557 vues Visites

J'aime

  • lettredinformation
  • newsletter
  • president
  • ena
  • aaeena
Retours aux actualités

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Le mot du Président

Les voeux 2019 du Président de l'AAEENA

LN

Laetitia NOBLET

21 décembre

Information générale

Le Leadership Féminin : accélérateur de développement pour l’Afrique

LN

Laetitia NOBLET

27 novembre

Information générale

Ena Docteur

LN

Laetitia NOBLET

15 novembre