Accès membre

École nationale d'administration

L’Ambassadeur du Maroc à Paris reçoit des anciens élèves étrangers de l’ENA

  • 15 mars 2019
  • -
  • Catégorie : Information générale
  • -
  • Auteur : Elvire COLLET
  • -
  • Vu : 203 fois

Chakib Benmoussa, Ambassadeur du Maroc en France, a reçu le 5 mars pour un petit-déjeuner près d’une vingtaine d’anciens élèves étrangers de l’ENA résidant ou de passage à Paris, en présence du Président de l’Association des anciens élèves de l’ENA (AAEENA), Daniel Keller (ENA 1994). M. Chakib Benmoussa entretient à titre personnel des liens étroits avec la France où il a étudié (Ecole Polytechnique de Paris, 1979, Ponts et Chaussées-Paris, 1981). Ambassadeur à Paris depuis 2013, il a occupé précédemment de hautes fonctions dans l’administration marocaine, notamment comme ministre de l’Intérieur de 2006 à 2010 et comme Président du Conseil économique, social et environnemental, mais aussi dans le secteur privé. 



Cette rencontre a donné lieu à des échanges sur l’attractivité du Maroc (réformes, charte des investissements, « small business act en faveur des PME, fondamentaux macro-économiques, accords de libre-échange avec l’UE et les Etats-Unis), les investissements en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique (cf objectif de plus de 50% de la consommation électrique produite à partir d’énergies renouvelables d’ici 2030) ; le Maroc est très impliqué sur cette question et a accueilli en 2016 la Cop 22 faisant suite à l’accord de Paris.


M. Chakib Benmoussa a également évoqué l’implication du Maroc dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation et est revenu sur le rôle de son pays en faveur d’un islam modéré, citant  notamment la fondation des imams par laquelle ont été formés en 2018 une cinquantaine d’imams français. La diplomatie du Maroc en Afrique et l’implication du Maroc sur les questions migratoires ont également été discutés (Pacte de Marrakech pour des migrations sûres, ordonnées et régulières).


L’ENA et le Maroc

- Depuis sa création, l’ENA a formé près de 250 Marocains (anciens élèves ou diplômés). Au Maroc, l’association des anciens élèves de l’ENA marocains, présidée par M. Younes Slaoui (ENA 2011), regroupe une soixantaine d’anciens élèves actifs, occupant pour la plupart des fonctions dans la haute administration marocaine, notamment au ministère des affaires étrangères.

-L’ENA entretient en outre une coopération et des liens historiques avec les écoles supérieures et instituts d’administration marocains qui se concrétisent notamment par l’appui aux programmes de formation initiale et continue des fonctionnaires marocains. Ainsi,  depuis 2013, l’ENA s’est engagée à appuyer la fusion entre l’ENA marocaine et l’Institut supérieur d’administration (ISA) de Rabat, contribuant à la création de la future École nationale supérieure d’administration (ENSA) et aux formations destinées aux cadres des collectivités territoriales marocaines. Afin d’accompagner le projet de régionalisation avancée au Maroc, 128 cadres territoriaux, organisés en délégations d’une trentaine de fonctionnaires, ont suivi deux semaines de formation en France sur les questions de décentralisation.

- Autre exemple de cette coopération : l’ENA a participé, en octobre 2017, au sixième comité de pilotage du jumelage institutionnel européen « Appui à la Chambre des Représentants du Maroc » à Rabat, en sa qualité d’opérateur de l’Assemblée nationale française. Ce projet vise essentiellement à appuyer l’action parlementaire et les capacités administratives de la Chambre des Représentants du Maroc.


L’AAEENA organise régulièrement pour les anciens élèves étrangers de l’ENA à Paris des rencontres sous forme de petit-déjeuners/débats avec des ambassadeurs et d’autres responsables. La prochaine rencontre devrait se tenir au mois de mai à l’invitation d’un ambassadeur à Paris d’un pays du G7.

Auteur :
Elvire COLLET

Permanent

Photos (4)

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire