logo de l'association des anciens élèves de l'ENA Association des anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration
Vous êtes ici : Accueil Vie de l'association Visites culturelles
Vie de l'association

Visites culturelles

  • « De Canaletto à Guardi, les grands maîtres vénitiens »

    « De Canaletto à Guardi, les grands maîtres vénitiens » le 17/09/2012 de 18h00 à 19h15

     

    Le musée Jacquemart-André accueille les grands maîtres vénitiens avec des œuvres majeures de Canaletto, Luca Carlevarijs, Michele Marieschi, Belloto et Guardi. Le parcours de l’exposition racontera comment les peintres vénitiens du XVIIIème siècle firent de la veduta* le genre le plus admiré des collectionneurs du siècle des Lumières à nos jours.

    La preuve, les plus grands musées et collections tels que la National Gallery de Londres, le musée Thyssen–Bornemisza de Madrid et la Frick Collection de New York participent brillamment à cet hommage à la Sérénissime.

    *La veduta est une peinture détaillée d’un paysage urbain, ce style de paysage apparu au XVIème siècle dans la peinture flamande, qui fit de Venise au milieu du XVIIIème siècle, la reine des peintres "vedutistes".

    Prix : 21 euros
     
    Musée Jacquemart-André – 158, boulevard Haussmann, 75008 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • « Bohèmes »

    « Bohèmes » le 17/10/2012 de 18h15 à 19h30

    Née au milieu du XIXème siècle, entre Romantisme et Réalisme, la Bohème accompagne une profonde transformation du statut de l’artiste. Oublié des mécènes et des princes, qu’il soit poète, ou peintre, l’artiste devient rebelle à toute convention ; la gloire rédemptrice ne se gagne parfois qu’après la mort.

    A la liberté de l’artiste, répond la liberté et l’errance des Bohémiens, ils partagent marginalité et misère. Par des mises en relations inédites, en s’appuyant sur une vaste iconographie, autant que sur les croisements entre les disciplines (peinture, littérature, photographies, musique) cette exposition éclaire un phénomène qui, de Léonard de Vinci à Picasso, traverse toute l’histoire des arts et des sociétés et résonne toujours dans notre monde contemporain.

    Prix : 23 euros
     
    Galeries nationales du Grand Palais – 3, avenue du Général-Eisenhower, 75008 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • « CANALETTO A VENISE »

    « CANALETTO A VENISE » le 19/10/2012 de 17h10 à 18h30

    Promenade dans la ville en compagnie du plus brillant des vénitiens : Canaletto qui de ponts, en palais, en ruelles nous entraîne à travers les mille et un détours de sa ville natale.

    La confrontation d’œuvres représentant un même sujet, montrera comment la première manière du peintre, profondément liée à son activité de scénographe, se transformera peu à peu en une interprétation du réel.

    A cet effet, la chambre optique utilisée par Canaletto pour réaliser ses dessins a été reconstituée. Grâce à un jeu de loupes savamment orientées, l’appareil offrait un champ de vision et une précision de transcription uniques à l’époque. Canaletto sut transposer cette réalité avec subtilité, donnant naissance à un art qui allait conquérir l’Europe.

    Prix : 20 euros
     
    Musée Maillol - 61, rue de Grenelle, 75007 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • « Van Cleef & Arpels. L’art de la haute joaillerie »

    « Van Cleef & Arpels. L’art de la haute joaillerie » le 22/11/2012 de 18h30 à 20h00

    Toute l’audace artistique de la maison Van Cleef & Arpels sera mise en lumière dans la nef du musée des arts décoratifs à l’occasion de la très belle exposition qui présentera plus de quatre cents bijoux prestigieux.

    En 1906, Alfred Van Cleef s’associe à son beau-frère Charles Arpels pour se lancer dans la joaillerie et ouvrir une première boutique au 22, place Vendôme. La suite de l’histoire vous sera contée en prenant appui sur les réalisations qui vont évoluer au fil des temps, les roses épanouies de diamant vont laisser place aux chaines serpent ornées de clips fleurs en or et saphir puis aux sautoirs en pierres dures.

    Prix : 16 euros
     
    Musée des Arts décoratifs – 107, rue de Rivoli, 75001 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • « Edward Hopper »

    « Edward Hopper » le 06/12/2012 de 17h45 à 19h15

    Les peintures d’Edward Hopper (1882- 1967) ont la simplicité trompeuse des mythes, l’évidence des images d’Epinal. Chacune d’elles est un condensé des savoirs hypothétiques, des rêves que nous inspire le mot « Amérique ».

    Romantique, réaliste, symboliste, Hooper aura été enrôlé tour à tour sous toutes les bannières. C’est cette complexité, signe de la richesse de cette œuvre que s’efforce d’éclairer l’exposition du Grand Palais.

    Prix : 23 euros
     
    Galeries nationales du Grand Palais – 3, avenue du Général-Eisenhower, 75008 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • « Le Cercle de l’art moderne– Collectionneurs d’avant-garde au Havre »

    « Le Cercle de l’art moderne– Collectionneurs d’avant-garde au Havre » le 10/12/2012 de 18h00 à 19h30

    Au XIXème siècle, Le Havre devient prospère. Des entrepreneurs-négociants bâtissent des fortunes et ces hommes d’affaires vont devenir des collectionneurs avisés.

    Toujours à l’affut de la modernité, ils achètent des œuvres impressionnistes, postimpressionnistes et fauves. C’est à qui achètera le plus beau Monet, Bonnard,
    Van Gogh, ou Matisse. Leur esprit d’entreprise les conduit à soutenir de jeunes artistes : en créant le « cercle de l’art moderne » en 1906, ils permettent à des peintres havrais comme Braque, Dufy et Friesz d’exposer dans leur ville et font du Havre l’un des hauts lieux du fauvisme. De Corot à Derain cette exposition rend hommage à l’enthousiasme, à la générosité et au mystère qui entourent "le collectionneur.

    Prix : 23 euros
     
    Musée du Luxembourg – 19, rue de Vaugirard, 75006 Paris Elvire Collet 01 45 44 49 50
  • MARIE LAURENCIN – 1883-1956

    MARIE LAURENCIN – 1883-1956 le 11/04/2013 à 18h30

     

    Muse de Guillaume Apollinaire, amie de Braque et de Picasso, figure haute en couleur du Tout-Paris des Années folles, Marie Laurencin fut une portraitiste adulée du milieu mondain où évoluaient Chanel, Paul Guillaume, Helena Rubinstein… Elle illustra brillamment les œuvres de nombreux poètes et écrivains dont André Gide, Paul Morand, Max Jacob… Tombée dans l’oubli après la Seconde Guerre mondiale, elle fut enterrée au Père-Lachaise à quelques divisions de G. Apollinaire avec l’une de ses lettres d’amour. A redécouvrir ! ».

     

    Musée Marmottan Monet – 2, rue Louis-Boilly - 75016 Paris
  • MURANO

    MURANO le 17/05/2013 à 18h00

     

     Plus de 200 pièces, issues de collections publiques et privées retracent le parcours historique de la production des grandes verreries. Cette exposition vous offre  une sélection des plus beaux objets de la verrerie vénitienne qui ont été réalisés au fil des siècles pour les grandes familles et les cours européennes. Aux fantaisies baroques  succèderont les pièces Art déco jusqu’aux œuvres contemporaines de « studio Glass »  sans oublier les créations de Chagall, Fontana, Picasso…cette tradition est aujourd’hui plus vive que jamais. ».

     

    Musée Maillol - 61, rue de Grenelle - 75007 Paris
  • EUGENE BOUDIN

    EUGENE BOUDIN le 27/05/2013 à 18h00

     

    « Né à Honfleur, mort à Deauville, Eugène Boudin (1824-1898) est surtout connu pour ses représentations de la haute société du second Empire sur les plages normandes. Il fut un observateur incisif des métamorphoses du ciel ; celui que Corot surnommait « le roi des ciels » parcourt l’Europe de Rotterdam à Venise en passant par Anvers, la Bretagne, Bordeaux, la Côte d’Azur.

     

    Pour la première fois depuis 1889, une institution parisienne organise une exposition rétrospective des peintures, pastels et aquarelles de cet initiateur du mouvement impressionniste. Cet évènement est rendu possible grâce à des prêts exceptionnels des plus grands musées américains qui furent des acheteurs de la première heure (National Gallery de Washington, Muséum of Fine Arts de Boston…) ».

     

     

    Deux visites vous sont proposées :

    soit le lundi 27 mai 2013 à 18h00

    soit le lundi 10 juin 2013 à 17h15

     

    Musée Jacquemart-André – 158, boulevard Haussmann - 75008 Paris
  • 1001 NUITS

    1001 NUITS le 22/03/2013 à 17h30

     

    ainsi qu’on les qualifiait autrefois de la littérature mondiale. Il constitue un lien puissant entre Orient et Occident de par ses nombreuses traductions. Véhicule de mythologies et de croyances propres à l’Orient, cet ouvrage populaire est un témoin culturel unique. L’exposition présentée à l’IMA se propose d’éclairer la figure majeure du conte : la sublime Shéhérazade. Quelque trois cents œuvres, dont de précieux manuscrits, vous permettront de suivre l’histoire depuis sa genèse et ses origines indo-persanes, en passant par les contes arabes du IXe, jusqu’à Antoine Galland, auteur de la première traduction dans une langue européenne. Si le texte nous vient d’Orient, l’iconographie, d’une richesse infinie, a sa source en Occident. ».

     

    Institut du Monde Arabe 1, rue des Fossés Saint-Bernard – Place Mohammed V - 75236 Paris Cedex 05
  • CHAGALL, ENTRE GUERRE ET PAIX

    le 27/02/2013 à 16h45

     

    Marc Chagall (1887-1985) a traversé tout le XXe siècle ; s’il est à l’écoute de son temps, il nourrit d’abord la création de ses souvenirs, expériences et émotions. Peintures, dessins, gravures, portent l’empreinte des drames : les guerres, les persécutions, l’exode, mais il va y mêler des images de paix et de bonheur, affirmant son optimisme et sa foi en l’avenir. Les images du bonheur semblent servir d’exorcisme à celles de la guerre.

    Près de 80 œuvres retracent le parcours de Chagall à travers les thèmes fondateurs : les années russes, la Première Guerre mondiale, le monde juif et ses persécutions, le retour au religieux… Les dernières œuvres évoquent la sérénité, les joies et les bonheurs de la paix enfin retrouvée. ».

     

    Musée du Luxembourg – 19, rue de Vaugirard - 75006 Paris
  • FELIX VALLOTON

    FELIX VALLOTON le 09/10/2013 à 17h30

    ...Reconnaissables entre toutes, ses toiles se distinguent par des couleurs raffinées et un dessin précis découpant la forme qu’il met également au service de la gravure. Travailleur acharné, il s’essaie à tous les genres : portrait, nu, paysage, nature morte et même peinture d’histoire ».

     

    Prix : 22 €

     

    Galeries nationales du Grand Palais – 3, avenue du Général-Eisenhower - 75008 Paris
  • LE PRINTEMPS DE LA RENAISSANCE

    LE PRINTEMPS DE LA RENAISSANCE le 06/11/2013 à 18h00

    ... Le parcours thématique est une anthologie des plus grands maîtres de la sculpture et de la peinture, qui aborde l’importance de la cité et témoigne des échos permanents entre art sacré et art profane. Les grands projets emblématiques sont brillamment illustrés et expliquent la diffusion de la Renaissance en l’Europe ».

    Prix : 22 euros

     

    Musée du Louvre – passage Richelieu ou du Carrousel
  • GEORGES BRAQUE

    GEORGES BRAQUE le 20/11/2013 à 17h15

    ... Initiateur du cubisme et inventeur des papiers collés, il fut l’une des figures d’avant-garde du début du XXe siècle, avant de recentrer son œuvre sur l’exploration méthodique de la nature morte et du paysage. L’exposition propose un nouveau regard porté sur l’œuvre de l’artiste et une mise en perspective de son travail avec la peinture, la littérature ou la musique de son temps. Elle réunit des œuvres venues du monde entier ».

     

    Prix : 24 euros

     

     

    Galeries nationales du Grand Palais – 3, avenue du Général-Eisenhower - 75008 Paris
  • LES ETRUSQUES

    LES ETRUSQUES le 25/11/2013 à 18h00

    ... Huit siècles d’histoire qui se déroulent au centre de la péninsule italienne, avant que celle-ci ne soit entièrement dominée par Rome. On y découvrira l’architecture, des cabanes primitives aux intérieurs raffinés, ainsi que les terres cuites richement colorées qui ornaient les temples comme les demeures patriciennes. Tous les aspects de la culture des Etrusques seront illustrés par des témoins de la vie sociale et quotidienne, 250 œuvres provenant des grandes cités de l’Etrurie antique et qui touchent aussi bien à la religion, l’écriture, l’armement, le sport, la peinture et la sculpture, l’artisanat avec l’orfèvrerie, les bronzes et les céramiques. Cette civilisation, inscrite dans un contexte méditerranéen riche de son commerce international et donc d’échanges, révèle un peuple fascinant et étonnamment moderne ».

     

    Prix : 20,50 euros

     

    Musée Maillol - 61, rue de Grenelle - 75007 Paris
  • DESIRS ET VOLUPTE A L’EPOQUE VICTORIENNE

    DESIRS ET VOLUPTE A L’EPOQUE VICTORIENNE le 02/12/2013 à 18h00

    ... Au moment où la Grande-Bretagne traverse de profonds bouleversements sociaux et économiques, ces peintres vont puiser leur inspiration dans la mythologie gréco-romaine et les légendes médiévales, loin de la violence du monde moderne. L’esthétisme est le maître mot de ce mouvement artistique dénommé Aesthetic Movement ; ces artistes ont fait de la beauté un absolu et un art de vivre. Ils déploient une esthétique où la sensualité incarnée par la femme est le sujet central. Une nature luxuriante, des palais somptueux, des femmes sublimes La peinture devient un rêve éveillé foisonnant de symboles. Les œuvres exposées, dont certaines sont de véritables icônes de l’art anglais, appartiennent à la célèbre collection privée Pérez Simón ».

     

    Prix : 22 euros

     

    Musée Jacquemart-André – 158, boulevard Haussmann - 75008 Paris
  • LES TROIS SŒURS

    LES TROIS SŒURS le 12/12/2013 à 18h15

    ... Elle a pour objet de montrer l’important rôle joué par les sœurs de Napoléon dans le domaine artistique. Aux côtés de peintres français de cette époque, comme Ingres, Gérard, Gros, Vigée-Lebrun, l’exposition s’attachera à présenter des chefs-d’œuvre de maîtres italiens du néoclassicisme, que les trois sœurs de l’empereur protégèrent, tels Canova, Bartolini, Benvenuti, ainsi que des dessins, des meubles et des bijoux qui constituent un ensemble exceptionnel d’œuvres d’art du premier Empire. ».

     

    Prix : 16 euros

     

    Musée Marmottan Monet – 2, rue Louis-Boilly - 75016 Paris
  • « 1925, QUAND L’ART DÉCO SÉDUIT LE MONDE »

    « 1925, QUAND L’ART DÉCO SÉDUIT LE MONDE » le 07/02/2014 à 17h45
     
    L’exposition internationale de 1925 marque un changement radical. Le pavillon du tourisme de Robert Mallet-Stevens, le pavillon du collectionneur de Jacques-Emile Ruhlman construit par Pierre Patout font émerger clairement la dénomination d’« Art Déco ».
     
    Les paquebots construits dans l’entre-deux guerres deviennent les véritables ambassadeurs de ce style. Les architectes, les artistes et les décorateurs français sont appelés à New York, Madrid, Bruxelles et Rio de Janeiro. L’art déco est adopté et devient ainsi le premier style vraiment international ».
     
    Prix : 18 euros
     
    Cité de l’Architecture et du Patrimoine 1, place du Trocadéro et du 11 Novembre - 75016 Paris
  • « LES IMPRESSIONNISTES EN PRIVÉ »

    « LES IMPRESSIONNISTES EN PRIVÉ » le 06/03/2014 à 18h00
    ... Conscient de cet héritage le Musée a décidé de leur rendre hommage en réunissant exclusivement des œuvres en provenance de collections particulières pour l’exposition « les Impressionnistes en privé ».
     
    Cinquante prêteurs originaires des Etats Unis, du Mexique, de Suisse, de Grande Bretagne et d’Italie se sont associés avec enthousiasme à ce projet. Une centaine de chefs d’œuvre impressionnistes pour la plupart jamais vus permettent de retracer une histoire de l’impressionnisme à travers des œuvres inédites.
     
    L’accrochage chronologique commence par des paysages de Corot, Jongkind et Boudin suivent Manet, Bazille, Degas, Caillebotte, pour finir par Renoir, Pissarro, Sisley et Monet. ».
     
    Prix : 17 euros
    Musée Marmottan-Monet – 2, rue Louis-Boilly - 75016 Paris
  • « GUSTAVE DORÉ, l’imaginaire au pouvoir »

     « GUSTAVE DORÉ, l’imaginaire au pouvoir » le 20/03/2014 à 18h00
    ... Caricaturiste à 15 ans, il devient célèbre en tant qu’illustrateur avant d’embrasser tous les domaines de la création : dessin, peinture, aquarelle, gravure, sculpture, rien ne lui échappe.
     
    De la satire à l’histoire, Gustave Doré produit généreusement des tableaux gigantesques, des aquarelles flamboyantes, des lavis virtuoses, des gravures puissantes, des sculptures baroques ou cocasses, des illustrations fantastiques. Il se mesure aux plus grands textes de Dante, Rabelais, La Fontaine, Milton, Shakespeare mais aussi. Hugo, Balzac ou Tennyson. Cette première rétrospective depuis trente ans lui rend enfin justice. ».
     
    Prix : 21 euros
     
    Musée d’Orsay – 62, rue de Lille - 75007 Paris

AAEENA - 226 boulevard Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 45 44 49 50 - Fax : 01 45 44 02 12 - info@aaeena.fr