logo de l'association des anciens élèves de l'ENA Association des anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration
Vous êtes ici : Accueil Vie de l'association Vie des sections Section des retraités
Vie des sections

Section des retraités

 

La section des retraités compte 1459 anciens élèves, qui, pour ceux à jour de leur cotisation, en sont membres de droit, quel que soit leur ministère ou corps d’origine.

·         Délégué : Robert CHELLE (1962), conseiller maître honoraire, qui représente la section au Conseil d'Administration.

·         Délégué suppléant : Didier CULTIAUX (1970), préfet de région honoraire.  

La section a deux représentants au Conseil d’administration :

·         Myriem MAZODIER (1973), Inspectrice générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la recherche honoraire,

·         et Olivier RATEAU (1968), administrateur civil honoraire.


Le bureau de la section se réunit tous les deux mois environ et peut constituer des groupes de travail ou des commissions.

Le groupe activités explore les possibilités d'activités pour nos camarades retraités. Les offres recueillies font l'objet d'une publicité par le courrier électronique.

Un certain nombre d'instances administratives susceptibles de faire appel aux compétences des retraités de notre association ont été recensées.

Une convention de coopération a été passée avec HEC Bénévolat qui nous donne accès à sa bourse d'emplois bénévoles. Contact:
    01 53 77 23 33  (permanences de mardi à vendredi de 10h à 12h30)

·          hec.benevolat@mailhec.com

·         consulter le site de HEC Bénévolat

Parmi d'autres, quelques sites associatifs importants offrant des possibilités d'activités bénévoles intéressantes:

Le Comité de la Charte du don en confiance, www.comitecharte.org

La Fondation du Patrimoine, www.fondation-patrimoine.org

La Fondation pour la Recherche médicale, www.frm.org

Dans le domaine de la coopération technique internationale, Expertise France recherche régulièrement des compétences disponibles, y compris chez les retraités. Consulter le site d'Expertise France

Le groupe activités est à votre écoute  pour  toute demande de renseignements ou toute suggestion adressée au secrétariat de l'AAEENA ou à Olivier RATEAU, animateur du groupe, rateau@noos.fr


Les membres du bureau de la section des retraités :

  • Robert CHELLE (1962)
  • Gabriel CALAMARTE (1969)
  • Gérard CROS (1965)
  • Henri-Pierre CULAUD (1966)
  • Didier CULTIAUX (1970)
  • Bernard DEJEAN de LA BATIE (1952)
  • Pierre GANDOULY (1968)
  • André GARCIA (1961)
  • Aline GODARD (1969)
  • Georges GRALL (1977)
  • Nicole HIRSCH-TRIQUART (1971)
  • Claude JACQUEMART (1962)
  • Raymond JAFFREZOU (1961)
  • Jacques JESSEL (1960)
  • Marcel JULIA (1958)
  • Jean-François KESLER (1959)
  • Robert LESCURE (1956)
  • Anne MAGNANT-STERN (1968)
  • Myriem MAZODIER (1973)
  • Pierre PAUGAM (1967)
  • Jeanne PENAUD-REQUIER (1969)
  • Christian-Louis PONCET (1973)
  • Olivier RATEAU (1968)
  • Eric-Robert SCHMIEDER (1968)
  • Roger SILHOL (1980)
  • Roger de VERNEJOUL (1966)

 


 

Voyage en Arménie 2014

Bien que de petite dimension, l’Arménie mérite le séjour que lui a consacré une trentaine d’entre nous à la fin septembre. Situé sur une ligne de fracture géopolitique entre les influences occidentales et orientales depuis l’antiquité, ce pays, dont l’histoire a connu des moments tragiques tels que le génocide de 1915,  s’est singularisé par une extension territoriale à géométrie variable et une souveraineté à éclipses tout en conservant cependant un fort sentiment identitaire illustré par son attachement au christianisme depuis le IV ème siècle et l’existence d’une diaspora nombreuse, active et attachée à ses origines.  Repliée sur les montagnes du petit Caucase, l’Arménie souffre d’une position d’enclavement géographique mais également politique, cette dernière étant consécutive au conflit du haut Karabakh qui lui vaut l’hostilité conjointe des turcs et des azéris voisins. Ancienne république fédérée de l’URSS, ce pays porte les stigmates de cette époque avec son cortège de friches industrielles et d’immeubles délabrés. A ce jour, l’influence russe reste encore importante.
La visite touristique effectuée sous l’égide d’un guide complaisant et compétent, ne manque pas d’intérêt : La ville d’Erevan, d’une animation tranquille, recèle de belles avenues ombragées, des édifices harmonieux en marbre rose en son centre et des musées riches et bien présentés notamment celui dédié à l’histoire arménienne et l’institut des manuscrits anciens.
Le reste du pays est jalonné de robustes petites églises cruciformes en pierres volcaniques, coiffées d’ une coupole, très caractéristiques par leur simplicité architecturale et la sobriété de leurs décors intérieurs de l’art chrétien primitif.  Font exception la cathédrale d’Edjmiatzin, siège du patriarche de l’Eglise apostolique, richement décorée et les restes monumentaux de la cathédrale de Zvarnots, de forme circulaire, primitivement à trois niveaux de galeries mais réduites à la première à la suite d’un séisme au Xème siècle.
Il Nous a été donné également de visiter plusieurs monastères (Hagartsine, Noravank, Gheghart) situés dans un environnement montagneux impressionant, partiellement intégrés à la roche pour certains et composés de petites églises précédées d’un narthex vouté. Celles ci sont ornées de stèles en pierre représentant des croix ouvragées, appelées khatchkar que l’on retrouve un peu partout et notamment  sur le site funéraire de Noradouz. Elles symbolisent l’identité arménienne.
On se rappellera aussi les deux églises de Sevanavank dominant l’eau bleue du vaste lac Sevan, la forteresse d’ Amberd et le temple romain de Garni, du 1er siècle, surplombant un canyon spectaculaire.
Les paysages naturels, façonnés par une ligne de fracture tectonique générant de nombreux séismes dévastateurs dont le dernier s’est produit en 1988,  méritent l’attention par la variété des reliefs volcaniques, par l’aspect abrupt des gorges et canyons et, bien entendu, par la présence du mont Ararat.  
Mis à part l’allongement du parcours du à la grève du transport aérien, le voyage s’est déroulé dans d’excellentes conditions d’organisation et de convivialité. L’ambassadeur qui nous a fort aimablement reçus, nous a brossé un tableau clair et instructif de la situation géopolitique du pays. Enfin, la disponibilité du guide nous a permis de rajouter au programme une œuvre de Rachmaninov à l’opéra d’Erevan et une dégustation de cognacs arméniens.

 

Roger de Vernejoul


 

 

 


 

-  Résidence médicalisée pour personnes âgées

                                                                                               Paris, le 3 avril 2012

 

                    DOSSIER : LA RECHERCHE D’UNE RESIDENCE MEDICALISEE

                                POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES

Ce dossier, dont la finalité se veut strictement pratique, vise simplement à aider ceux de nos camarades qui devraient envisager, pour eux-mêmes ou un de leurs proches, la décision difficile d’entrer dans une résidence médicalisée pour personnes âgées ou, suivant la terminologie officielle, dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

Il a été élaboré sous la responsabilité d’un petit groupe de camarades faisant partie de la section des retraités de l’association des anciens élèves de l’ENA.

Il comporte, dans son volet 1, quelques conseils tirés de l’expérience pour que l’entrée dans une résidence médicalisée se passe dans les meilleures conditions possibles, en anticipant cette décision, et, une fois celle-ci prise, en essayant de guider le choix de l’établissement. Ce volet a été établi à la suite d’un échange au sein du groupe avec notre camarade Jean Aribaud, préfet honoraire et président du COS, et la directrice d’un établissement parisien relevant de l’association ISATIS, Mme Nadine Cadinot; il est complété par des recommandations de notre camarade Elisabeth Bukspan sur le respect des droits des résidents en  EHPAD.

Le volet 2 donne des indications de base sur les sources d’informations en la matière, sur les types d’établissements et sur les critères de choix, y compris les coûts et les aides possibles.

Le volet 3 fournit quelques adresses et contacts pour commencer à orienter nos camarades dans la recherche d’un établissement.

Si ce dossier apparaît de quelque utilité, ceux qui ont contribué à sa rédaction souhaiteraient que nos camarades, en particulier ceux qui exercent une activité dans le secteur social, nous aident à l’actualiser, à le compléter et à l’améliorer.

 

           Henri-Pierre Culaud                                                           Didier Cultiaux

       Promotion Montesquieu  (1966)                                       Promotion Robespierre (1970)

 

Téléchargement du dossier

 

Contenus correlés
Informations sociales

AAEENA - 226 boulevard Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 45 44 49 50 - Fax : 01 45 44 02 12 - info@aaeena.fr