logo de l'association des anciens élèves de l'ENA Association des anciens élèves de l'Ecole nationale d'administration
Vous êtes ici : Accueil Manifestations Actualités La réserve civique : qu'est-ce que c'est ?
Actualités

La réserve civique : qu'est-ce que c'est ?

Au lendemain des attentats de janvier 2015, des millions de citoyens français manifestaient leur envie de s’engager pour défendre et promouvoir les valeurs de la République. La réserve civique, créée par la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté, entend répondre à cette volonté individuelle au profit du collectif...
La réserve civique : qu'est-ce que c'est ?

La réserve civique offre à toute personne volontaire la possibilité de servir ces valeurs en participant, à titre bénévole et occasionnel, à la réalisation de projets d’intérêt général. Elle inclut les réserves citoyennes existantes (éducation nationale, défense et sécurité, police nationale, sécurité civile).

Quels en sont les principaux enjeux ?

La mobilisation de la réserve civique est à la fois un enjeu de court et de long terme. A court terme, il s’agit de concrétiser la volonté d’engagement manifestée par les citoyens au travers de missions proposées par les services de l’Etat, les collectivités ou les associations.

L’adhésion du monde associatif, dont les représentants ont été consultés, est une condition du succès de ce chantier. Il doit en effet être saisi comme un vecteur de promotion du bénévolat associatif et non comme un dispositif concurrent. Les associations peuvent notamment proposer dans ce cadre des missions à caractère civique qu’elles mènent habituellement et gagner, elles-mêmes, en visibilité.

Sur le long terme, la mobilisation des parties prenantes conditionne l’existence d’une réserve civique qui permet de favoriser la fraternité, de recréer du lien social, de revaloriser la dignité de la personne et de promouvoir la tolérance, renforçant, in fine, la résilience de notre pays face à des situations d’urgence variées (catastrophes naturelles, actes terroristes, etc.).

Quelles sont les modalités pratiques de mise en œuvre ?

La réserve civique est conçue comme un dispositif avant tout déconcentré afin de répondre au mieux à l’attente des citoyens et aux besoins des organismes d’accueil. Le préfet de département représente ainsi l’autorité de gestion dans les territoires. Une première vague de missions ont été proposées dans  les champs de la solidarité, de la mémoire et de la citoyenneté, de l’environnement, de l’intervention d’urgence ou lors d’événementiels, de la culture, du patrimoine, du sport, de l’éducation pour tous et de la santé.

Le réseau des référents départementaux est en cours de constitution. Elément pivot de ce déploiement : une plateforme numérique de mise en relation entre la communauté des réservistes et les organismes d’accueil.

Cette plateforme est développée par le haut-commissaire en partenariat avec beta.gouv.fr, incubateur de start-up d’Etat abrité par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP). Les premières missions ont été mises en ligne sur Internet (http://reserve-civique.beta.gouv.fr)

 

 

 

AAEENA - 226 boulevard Saint-Germain - 75007 Paris - Tél : 01 45 44 49 50 - Fax : 01 45 44 02 12 - info@aaeena.fr